Les conférences

Le baccalauréat aura bien lieu

Vidéo-retransmission en différé de la conférence du Centre Sèvres,
le mardi 19 juin 2018 / 19h45 à 22h00
A l’Orangerie du collège du Caousou, 42 avenue Camille Pujol – Toulouse

baccalaureat

Et si le baccalauréat n’avait pas lieu ? Un haut fonctionnaire de l’Education nationale, Guy Bourgeois, avait jadis écrit une fiction pour décrire la catastrophe qui se produirait si une année, pour une raison mineure, l’examen du baccalauréat ne pouvait être organisé. Que chacun se rassure ! Cela a peu de chance de se produire. En revanche, à partir de 2019, c’est un nouveau baccalauréat qui aura lieu, entraînant une réforme du lycée et de l’accès à l’Université.
Alors, convient-il toujours de « tonner contre » , ou ce monument bien français conservera-t-il encore longtemps des vertus insoupçonnées ?

Avec la participation à Paris de :

  • Pierre Mathiot : Professeur des Universités en Science Politique, directeur honoraire de Sciences Po Lille, il est le  » père  » de la réforme du bac voulue par le ministre Jean-Michel Blanquer.
  • Claude Thélot : ancien président du Haut Conseil de l’évaluation de l’école et Président de la commission du débat national sur l’avenir de l’École (2003 -2004)

L’échange à Toulouse sera animé par Véronique Bernard, responsable pédagogique du secondaire au Caousou .

Inscription nécessaire : cliquer sur ce lien pour s’inscrire

Quelques documents :

 

Publicités

Deux ans après Amoris Laetitia, où en est-on ?

Le mardi 22 Mai 2018 / 19h15 à 21h30
A l’Orangerie du collège du Caousou, 42 avenue Camille Pujol – Toulouse

joie_de_lamour_small

Deux ans après sa parution (avril 2016) l’exhortation apostolique post-synodale du pape François Amoris Laetitia sur la joie de l’amour dans la famille est progressivement mise en œuvre. Sa réception a provoqué et suscite encore des réserves tant au plan théologique qu’au plan pastoral et il est utile de mieux approfondir sa portée. En même temps les diocèses commencent à s’organiser pour renouveler la pastorale du mariage et mettre en œuvre l’accompagnement des personnes en situation familiale complexe (plusieurs diocèses ont écrit des directives pour la mise en place du processus de discernement et d’accompagnement).

Comment comprendre et dépasser ces résistances ou difficultés ? Comment mettre en place une pastorale familiale à la fois respectueuse de la doctrine catholique et de l’attention à l’histoire singulière des personnes, en particulier celles qui vivent des situations de fragilité ?

Avec la participation à Paris de :

  • Alain Thomasset, sjprofesseur de théologie morale au Centre Sèvres, doyen de la faculté de théologie
  • Hélène Bricout, professeur de théologie sacramentaire à l’Institut catholique de Paris et directrice adjointe de l’Institut supérieur de liturgie
  • Oranne de Mautort, directrice du pôle famille au sein du service « Famille et société » de la Conférence des évêques de France.

Inscription nécessaire :  cliquer sur ce lien pour s’inscrire

Documents :

Réécouter la conférence sur le site du Centre Sèvres